Cours d'eau de Corse

 

 

 

 

       

Les principaux cours d'eau de Corse

Les cours d'eau de Corse sont pour la plupart de taille modeste en liaison avec la faible largeur de l'île et la proximité mer/montagne.

Le Golo, prend naissance sur la Paglia Orba à 2500 m d'altitude. Il parcourt 85 km pour finir sa course au sud de l'étang de Biguglia à Cap Sud. C'est la plus grande rivière de l'île

Le Tavignano, ayant pris naissance à 1750 mètres, dans le lac du Ninu pour, et après avoir parcouru 58 km, se jète tout près d'Aléria sur la côte orientale.

Le Taravo, naît sur le Monte Grosso, à presque 1850 m, près du Col de Verde. Il parcourt 55 kilomètre pour finir son chemin dans le golfe du Valinco, près de Propriano.

Le Rizzanese est long de 50 km. Il part du Monte Incudine à 2100 m et finit lui aussi sa route dans le golfe du Valinco.

Le Liamone, parcourt 46 km. Il prend sa source sur le Monte Cimatella, à environ 2100 mètres, pour se jeter dans le golfe de Sagone (Nord d'Ajaccio).

Le Fiumorbo, prend sa source dans le massif du Renosu, sur le plateau des Pozzi à 1800m. Il se jète dans la mer Tyrrhénienne, à coté de Ghisonaccia, après avoir parcouru 45 km.

La Gravona part également du massif du Renosu. Elle traverse une partie de la forêt de Vizzavona pour se jeter, après 45 km de course, dans le golfe d'Ajaccio.

Le Prunelli prend lui aussi sa source dans le massif du Monte Renosu à 1750 m (lac de Vitalacca). Lui aussi se jète dans le golfe d'Ajaccio après un parcours de 43 km.

La Bravone, après 30 km de course sur le versant Est de la Corse, depuis 1750 mètres d'altitude (Punta Caldane), finit au sud d'Aléria.

L'Ortolo prend sa source sur la massif de la Punta della Vacca Morta à 1300 mètre pour se jeter dans le golfe de Porto (28 km).

Le Travo, part du massif de Monte Incudine, à environ 2100 mètres d'altitude. Il parcourt 27 kilomètres et se termine au nord de Solenzara.

La Figarella, part de la Punta di a Muvrella à 2150 m d'altitude. Il traverse le massif sur plus de 25 kilomètres et finit sa course dans le golfe de Calvi.

Le Fiumalto, part du Monte San Pietro à 1750 m, parcourt 24 km et finit sur la côte orientale près de Folleli (sud de Bastia).

Le Fango prend sa source à 2500 m de haut sur le Monte Cintu (plus haut sommet de Corse), près du Capu Tafunatu. Il parcourt 24 km pour se jeter dans le golfe de Galeria (côte occidentale, au sud de Calvi)

Les autres rivières : le Porto, l'Ostriconi, l'Abatesco, le Stabiaccio, le Bevinco, le Cavo, l'Oso, la Solenzara et l'Aliso, ont un cours qui atteint ou ne dépasse pas les 20 km.

L'altitude élevée atteinte par les massifs montagneux à quelques kilomètres à peine de la mer confère à ces cours d'eau une pente longitudinale moyenne forte. Elle ne s'adoucit que dans le cas des rivières parcourant un grand linéaire, ou des petits organismes dont le bassin versant est entièrement inscrit dans les basses plaines orientales. Ce trait caractéristique des îles montagneuses, explique le caractère torrentiel des cours d'eau de la Corse. Les particularités climatiques liées à la position géographique de la Corse et au relief engendrent des précipitations très violentes et de forte intensité qui peuvent s'étaler dans la durée, engendrant des crues torrentielles.

Tous les facteurs physiques concourent pour générer des crues d'une redoutable puissance, que l'on peut caractériser ainsi : se formant très rapidement par concentration accélérée des eaux sur les fortes pentes, elles acquièrent dès les hauteurs une vitesse et une capacité de transport importante, d'où la prise en charge d'un matériel abondante. L'onde de crue progresse vite, à peine ralentie dans les parties intermédiaires par la diminution de la pente. En aval, elle s'étend dans la plaine littorale, qui constitue souvent la seule zone propice à l'étalement compte tenu de l'étroitesse des vallées, en déposant les alluvions transportées.



16/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres

//****************//